les gommages, les peelings, leurs rôles, leurs diffèrences

Publié le par esthéticienne expert anti-âge

Commençons par le peeling.
 
Le peeling atténue des défauts cutanés accentués par un teint terne.
 
Il traite les premiers signes du vieillissement cutané et redonne à la peau douceur, jeunesse et éclat, sont là les principaux objectifs du peeling.
 
 
 L'historique du peeling .
 
Les peelings existent depuis très longtemps, puisque déjà, dans l'Antiquité égyptienne, les femmes raclaient le fond des tonneaux de vin rouge pour en récolter l'acide tartrique et s'exfolier la peau. Les Égyptiennes aimaient également prendre des bains au lait d'ânesse pour assouplir et adoucir leur peau (acide lactique). À la Renaissance, le jus de citron (acide citrique) était utilisé comme exfoliant. Enfin, pour donner un autre exemple, la décoction de la canne à sucre aux Antilles permettait de récupérer l'acide glycolique. L'utilisation de ces procédés et les gestes qui les accompagnent ont pour effet de lisser la surface de la peau, de l'exfolier en douceur, la rendant ainsi plus belle et plus claire.
C'est au début du XXe siècle que l'utilisation des peelings prend une tournure médicale avec la mise en place d'un cadre scientifique. 
 
 
Qu'est ce qu'un peeling esthétique et quels résultats peut-on en attendre ?
 
Il existe différents types de peelings allant du plus doux ou plus fort, de la caresse au décapage.
Le maitre mot de peeling, c'est la stimulation. En effet, il s'agit d'un acte de stimulation et non d'un acte de destruction, quel que soit le peeling proposé, superficiel ou profond.
Les peelings réalisés en institut sont des peelings doux à base d'acide lactique ou d'acide glycolique au pourcentage maximum de 30 %. Ces peelings ne comportent pas de risques importants. Lorsque les concentrations d'acide glycolique sont plus fortes, les peelings sont réalisés par des médecins pour traiter l'acné ou des taches superficielles par exemple.
Même si ces peelings sont des peelings doux, leur répétition (un peeling tous les 15 jours, jusqu'à trois peelings), en complément de soins à domicile bien choisis, va permettre de stimuler non pas seulement l'épiderme mais également le derme. Ainsi, l'épiderme sera régularisé et le derme réépaissi. La peau va devenir plus douce, les pores resserrés, les taches vont diminuer voire disparaitre si elles sont relativement superficielles et les ridules vont s'estomper. En effet, la ride n'a pas la même couleur en profondeur et sur les crêtes, elle sera donc moins visible après avoir fait un peeling puisque la peau sera éclaircie et uniformisée. Dans tous les cas, la cliente verra que sa peau est plus claire et plus lumineuse et c'est finalement un bon moyen de la fidéliser.
 
 
Quand doit-on avoir recours à un peeling médical ?
 
Les peelings médicaux sont proposés lorsque la cliente présente des rides profondes et permanentes et des taches qui n'ont pas diminué après plusieurs peelings esthétiques. Les peelings médicaux plus forts peuvent dans certains cas être utilisés en complément du laser, notamment dans le cas d'une femme qui présente des taches très limitées et circonscrites. Outre les peelings doux qui sont des peelings aux acides de fruit notamment à l'acide glycolique avec des concentrations plus importantes qu'en institut, on distingue les peelings moyens et les peelings profonds.
 
 
Les peelings moyens
 
Les peelings moyens vont agir plus en profondeur que les peelings doux et vont traiter plus efficacement les manifestations du vieillissement cutané. Ils s'adressent à des patientes qui ont généralement plus de quarante ans et qui présentent des rides, des taches et parfois des cicatrices d'acné importantes.
Parmi ces peelings, deux nouveaux peelings sont particulièrement intéressants en raison de leur efficacité et de leurs suites peu contraignantes : le Spot Peel et le Cosmo Peel, tous deux à  base d'actifs dépigmentants et de TCA (acide trichloracétique).
- Le Spot Peel, qui convient à tous les types de peau, est particulièrement efficace sur certaines taches pigmentaires comme le masque de grossesse qui bien souvent n'est résolu par aucun traitement. La desquamation ne dure que deux à trois jours.
- Le Cosmo Peel a une action très homogène sur l'ensemble du visage et permet d'obtenir un véritable coup d'éclat et un lissage des ridules. La desquamation ne dure également que deux à trois jours et le peeling peut être renouvelé trois fois.
 
 
Les peelings profonds
 
Les peelings profonds comme l'Exopeel sont proposés lorsque les résultats du peeling moyen ne sont pas satisfaisants ou bien lorsque les rides et les taches sont trop profondes. Ces peelings donnent des résultats très probants puisque l'on peut attendre un rajeunissement de 7 à 15 ans selon l'âge de la patiente. Les rides disparaissent et la peau est liftée en raison d'une nouvelle synthèse des fibres élastiques et collagènes. Les résultats définitifs s'apprécieront après 6 à 7 mois.
Ces peelings peuvent être un peu douloureux lors de l'acte et les suites de ce type de peelings sont plus contraignantes. La desquamation de la peau après traitement est bien plus importante que dans le cas des peelings moyens, la patiente ne va pas pouvoir retrouver une activité normale, sortir, aller travailler, etc., pendant cinq ou six jours. La peau reste rose pendant quelques jours, puis, rapidement, le rose s'éclaircit. En général, une seule séance est envisagée mais dans le cas de cicatrices
d'acné profondes, on peut planifier une deuxième séance trois à six mois après la première qui sera limitée à ces zones. Ce type de peeling nécessite un traitement avant et après peeling.
 
Quelles sont les contre-indications ?
 
Dans le cas d'un peeling esthétique à l'acide glycolique, les contre-indications sont très rares. Néanmoins, certaines clientes peuvent ressentir un léger picotement et développer quelques rougeurs qui s'estompent rapidement. Lorsque le pourcentage d'acide glycolique est supérieur à celui contenu dans les peelings esthétiques, certaines personnes peuvent développer une hyper sensibilité à l'acide glycolique, elles vont alors ressentir davantage les picotements et une sensation de chauffe, accompagnée de rougeur. Dans ce cas, il suffit de rincer avec de l'eau, c'est pourquoi il est important de rester à côté des patientes pendant le traitement pour pouvoir intervenir rapidement.
Dans le cas des peelings profonds, les personnes atteintes de diabète, d'insuffisance rénale grave ou d'acné évolutive, ne pourront être traitées.
Enfin, il y a les recommandations classiques c'est-à-dire ne pas se maquiller le jour du peeling et pas d'exposition au soleil après le peeling. C'est pourquoi, les patientes font généralement des peelings pendant l'hiver ou bien à la rentrée après une exposition importante au soleil qui a abîmé et fragilisé leur peau.
 
 
Peut-on traiter tous les types de peau ?
 
Oui, toutes les peaux peuvent être traitées. Les peaux claires sont traitées sans problème, de même que les peaux mates et les peaux asiatiques. Plus une peau est fine, meilleurs seront les résultats. Il faut toutefois noter que sur les peaux noires, l'acide glycolique peut parfois pénétrer un peu trop en raison de problèmes de séborrhée. Dans le cas des peaux très blanches, la rougeur post-opératoire après un peeling profond est plus lente à se dissiper.
 
 
CONCLUSION
 
Les peelings sont sans cesse en évolution pour répondre au mieux aux besoins des patientes tout en diminuant au maximum les suites qui peuvent parfois être contraignantes. Devant cette évolution et les nouveautés qui en découlent, on peut s'y perdre, il est donc important d'aider vos clientes à définir leurs priorités, simple coup d'éclat ou traitement de fond des manifestations du vieillissement cutané, afin d'y apporter une solution adaptée.

Commenter cet article