Les bases d'un maquillage anti-âge

Publié le par esthéticienne expert en soin anti-âge

Tout au long de cet article, je vous apporte les conseils nécessaires, simples et faciles à réaliser pour effectuer différentes corrections.

 

 

 

LES CORRECTIONS APPORTÉES

 

1er - Les sourcils

 

Avant de débuter le maquillage, il est indispensable d’épiler les sourcils de manière à agrandir le regard (à conseiller la veille ou au moins une heure avant).

 

2ème - Le soin

 

Avant de vous lancer dans un maquillage il est indispensable de préparer la peau. Une belle peau saine est la garantie d’un maquillage réussi. Attention ! Démaquillage soigné ! Il ne doit rester aucune trace de maquillage ou de sébum.

 

La peau doit ressembler à une toile de peintre vierge. Ensuite, hydratez bien la peau : soin contour des yeux, soin contour des lèvres et crème visage.

 

3ème - Le maquillage

 

LE MAQUILLAGE 

 

Le teint

 

Il doit être uni, lisse, lumineux et velouté. Choisissez la couleur vers laquelle vous vous dirigez habituellement pour votre teint, 60 % des clientes choisissent une teinte deux tons supérieurs à leur carnation !

 

Il est important de respecter sa carnation pour obtenir un résultat naturel.

 

Le choix d’un fond de teint foncé creuse les traits et accentue le vieillissement.

 

Appliquez une crème teintée sur l’ensemble du visage (à l’aide d’une éponge jetable ou d’un pinceau plat, en commençant par la ligne médiane, en fondu jusqu’à la racine des cheveux et du cou, sans oublier les paupières et les lèvres).

 

Puis appliquez un fond de teint de la couleur exacte votre carnation, uniquement sur les zones où l’on doit corriger la texture de sa peau (contour des yeux, bouche, contour du visage), le but est d’éviter toute épaisseur pour apporter un maximum d’éclat.

 

Choisissez une poudre libre ou compacte sans talc, ni silice pour ne pas créer d’épaisseur.

 

Poudrez sur la zone médiane et très légèrement l’ensemble du visage, car pour cette tranche d’âge rares sont les clientes qui ont tendance à briller. Le but de la poudre, dans ce cas, est de fixer le teint et les corrections.

 

Les yeux

 

Commencez par réhausser les sourcils, ils font partie des éléments qui structurent le visage, ils sont donc très important !

 

 Brossez-les à l’aide d’un petit goupillon, puis travaillez-les avec un fard d’une couleur très proche de celle des cheveux à l’aide d’un pinceau biseauté à poils durs et d’un fard sec ou bien d’un crayon sourcils (moins naturel, attention !)… Evitez toute forme descendante, cela alourdit la paupière.

 

Appliquez une couleur claire sous les sourcils pour apporter un maximum de lumière.

 

Puis choisissez un fard moyen, que vous estompez sur toute la paupière mobile et fixez à l’aide de votre pinceau plat.

Ceci vous permettra d’unifier et d’illuminer la paupière.

 

Choisissez ensuite un fard plus foncé que vous appliquez à l’aide du pinceau estompe au creux externe de la paupière mobile, dégradez-le en estompant la couleur vers l’extérieur sans jamais dépasser l’arcade sourcilière.

 

 Utilisez le recourbe cils et intensifiez les cils grâce à un mascara volumateur.

 

La bouche

 

Elle doit être nette, veloutée et tendre.

Choisissez un crayon de teinte moyenne (bois de rose, beige doré…) pour dessiner les lèvres.

 

Soulignez leur contour à l'aide du crayon bien taillé en commençant par le «V» de la lèvre supérieure, puis le milieu de la lèvre inférieure.

Remontez des commissures vers le milieu de la bouche pour relier les pointes. Puis dégradez la couleur du crayon jusqu'au centre.

Appliquez un rouge mat à l’intérieur du tracé et enfin une touche de gloss lumineux et léger pour lui apporter la lumière.

 

Les pommettes

 

Redessinez les pommettes à l’aide d’un blush rosé ou pêche, appliquez- le sur le haut des pommettes en le fondant vers la patte d’oie.

 

 

Voilà les bases d’un maquillage anti âge…

Commenter cet article